Semantic Works de Jacques Dudon, par l’Ensemble de Musique Microtonale du Thoronet en hommage à Alain Daniélou (1907 – 1994)

Ensemble de Musique Microtonale du Thoronet :

Jacques Dudon : chandravina, guitare microtonale, Semantic Daniélou, voix
Alain Pantéléimonoff : sitar, banjo multitonal
Éric Barthes : dulcimer médiéval, carillon harmonique, Semantic Daniélou, udu
Elisa Rucci : Semantic Daniélou, voix
Thierry Hamy : calligraphie d’argile

Semantic Works est un hommage occidental aux musiques extra-européennes et à l’œuvre musicologique d’Alain Daniélou. À l’occasion de la commémoration du 100 e anniversaire de la naissance d’Alain Daniélou (1907-1994), et pour la première fois en concert, il fut donné d’entendre le Semantic Daniélou, un instrument microtonal à 36 tons par octave, réalisé par Michel Geiss et Christian Braut avec l’aide de Philippe Monsire et Jean-Claude Dubois, suivant les théories exposées par Alain Daniélou dans son ouvrage « Sémantique musicale ». D’inspiration principalement indienne, se frottant au mystère et à la sensualité des ragas, Semantic works parcourt toute la palette des émotions humaines, l’atmosphère devenant tour à tour contemplative, exaltée ou simplement joyeuse, avec des références passagères aux musiques sacrées soufies, celtiques, médiévales, amérindiennes, persanes ou indonésiennes. Le geste, le tracé, la danse et les sons quelquefois de l’artiste calligraphe œuvrant en direct au centre de la scène sur son disque rotatif, imprégné d’argile en émulsion, se font le miroir instantané des harmonies et improvisations déployées par les quatre musiciens de l’EMMT. La fulgurance des couleurs harmoniques du sitar, de la chandravina, du Semantic Daniélou et des voix, spatialisées par les voûtes de l’Église abbatiale, les formes jaillissant de l’argile nous transportent en des dimensions secrètes de l’être, où dans le silence intérieur tous les paradoxes se réconcilient.

En 2007, au cours des commémorations du 100ème anniversaire de la naissance d’Alain Daniélou, plusieurs concerts des compositions de Jacques Dudon impliquant le Semantic ont été produits par l’A.E.H. (Atelier d’Exploration Harmonique) :

A l’Abbaye du Thoronet le 22 septembre,
Au Teatro Fondamenta Nuova de Venise le 21 octobre dans le cadre du 4ème Festival Ex Novo Musica,
Au Teatro Palladium de Rome le 23 octobre,
A Paris, Maison des Cultures du Monde, le 3 novembre.

Le brevet déposé par Alain Daniélou et Maurice Martenot en 1936 témoigne de la persévérance d’Alain Daniélou qui, pendant près de 60 ans, a cherché à réaliser un instrument microtonal en alternative au « tempérament égal occidental ». De petits harmoniums furent construits en Inde dans les années 40, un instrument de mesure par les ateliers Kudelski/Nagra de Lausanne et c’est finalement, grâce au progrès de l’informatique que le « Semantic Daniélou », réalisé par Michel Geiss et Christian Braut et baptisé ainsi par le compositeur Italien Sylvano Bussotti, a vu le jour en 2000.

Jacques Dudon, en utilisant pour la première fois l’instrument Semantic en concert, rend hommage à Alain Daniélou à travers des compositions en intonation juste inspirées par les microtonalités du système Semantic.

PHOTOS

Photos : Christian Braut

Photos : Marco Serri et Christian Braut

Photos : Christian Braut

Photos : Christian Braut

VIDEOS

AUDIO - Concert Rome